08 mars 2006

En Ton nom, Père, j'ai tué.
Ce fut facile. Libérateur.
Mieux qu'une confession.
Aujourd'hui enfin je suis né!
J'irai jusqu'au bout, comme Tu le veux.
Ne me prive pas de Ton soutien.
Je serai l'instrument de Ta vengeance, et de la mienne.

Michele Giuttari "Souviens-toi que tu dois mourir"

Posté par _me_ à 20:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur En Ton nom, Père, j'ai tué.Ce fut facile.

    On est tous l'objet de vengeance d'une persone dans notre enourage...bisou

    Posté par Pipeline, 16 mars 2006 à 09:39 | | Répondre
  • La vengeance est le résultat d'un suite d'événements ... Le visage d’un assassin se pose sur toutes personnes ! Il ne suffit pas d’être violent, d’être plusieurs personnes à la fois ! Pour avoir un ami, il faut avoir connu un ennemi ! Pour savoir aimer, il faut savoir haïr, non pas détester ce monde comme tout les aveugles le disent , mais d’ouvrir les yeux avant de se lever...

    Keckispasse7.skyblog.com

    Posté par Emilien, 09 avril 2006 à 14:29 | | Répondre
Nouveau commentaire