31 mai 2006

rose_jaune_rouge1Bien sûr, tu avais des épines, mais tu étais la plus belles des roses de ce monde.
Je ne m'étonne donc pas que la mort soit venu te cueilir.
Car malgré tout ce que l'on peut dire, elle aussi est sensible à la beauté, j'en suis certaine.

Aujourd'hui pour toi, tout est fini...
Aujourd'hui, moi, je dois apprendre à avancer, je dois continuer...
Je le ferais, ne t'inquiète pas...

Dors en paix dans ton éternel, mais ne m'oublie pas.
Je pense à toi!
JE T'AIME!

Posté par _me_ à 22:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Bien sûr, tu avais des épines, mais tu étais la

    bonjour, merci pour ton passage et pour ton commentaire sur mon blog
    je viens de lire quelques pages du tien, il est triste , plein de rage mais aussi plein d'espoir, la vie est difficile et cruelle, on s'y accroche tant bien que mal, on peut y trouver quelques moments de bonheur si éphémères mais ils sont là et c'est seulement ceux là que l'on doit garder dans un coin de son coeur pour les faire ressurgir qaund la vie est trop difficile à supporter
    je t'embrasse
    litlesun

    Posté par littlesun, 05 juin 2006 à 11:48 | | Répondre
  • j'aime bien ton site

    je surfais et je suis tombée sur ton blog.
    j'adore les couleur et le style.

    je repasserais peut etre. voila c tout

    Posté par B, 06 juin 2006 à 18:56 | | Répondre
  • kikou komen ca sfai kon a pa de nouvel?

    Posté par Pipeline, 04 août 2006 à 21:06 | | Répondre
  • Pipeline

    Bonsoir Pipeline!
    Il n'y a plus de nouvelles depuis longtemps, c'est vrai... Je m'en excuse. Je me demande aussi parfois si cela vaux vraiment la peine que je continue à écrire. Ce blog et les gens qui l'ont lu m'ont beaucoup aidé. J'ai vraiment touché le fond, mais doucement, je remonte la pente, enfin, après si longtemps. J'ai parfois de la peine à réaliser que j'ai écrit tous ces textes et surtout que j'ai vécu tout cela... J'ai besoin de temps. Excuse-moi. Je reviendrai, c'est promis. Je continue de consulter mon blog régulièrement. Si tu as besoin de moi, n'hésite pas, laisse un message. Vous aussi qui lisez ce texte, si quelque chose ne va pas, je suis là, même si je n'écris plus pour l'instant.
    Merci à toi Pipeline... A bientôt!

    Posté par _me_, 20 août 2006 à 21:32 | | Répondre
Nouveau commentaire